“Mauvais élèves”: un documentaire à voir?

“Mauvais élèves”: un documentaire sur l’école, basé sur des témoignages de “mauvais élèves”… Vous pouvez voir la bande-annonce ici.

En quoi cela peut-il être en lien avec la gestion mentale?

Bien sûr, il faudrait avoir vu le film pour répondre finement à cette question.

Mais de façon spontanée, je vois directement un lien avec le sommet “Messages positif – motivation – confiance en soi” du triangle du projet. Car nos encouragements, nos paroles valorisantes, nos mots bienveillants et positifs pour nos élèves, constituent autant de nourriture pour leur estime d’eux-mêmes… Ce qui semble avoir fait défaut à ces “mauvais élèves”.

Qu’en pensez-vous? Comment être attentifs à ce que nous donnons comme messages à nos apprenants? Que ce soit en classe ou dans les bulletins, essayons de penser à renvoyer du positif à chacun, y compris (surtout?) à ceux qui sont démotivés, en grande difficulté scolaire…

Vivement que ce film sorte chez nous!

UN FILM CONTRE L’ÉCOLE ?

Bien que les témoignages laissent parfois songeurs quant à la façon dont l’école traite des enfants en difficulté scolaire, ce n’est pas un film contre l’école mais plutôt un film pour la faire évoluer et faire remonter aux responsables de cette noble institution, le vécu de ceux qui ont souffert de ses méthodes.
En fouillant la mémoire des mauvais élèves d’hier nous y trouverons peut-être des réponses aux échecs scolaires d’aujourd’hui. C’est un “feed back”, un retour d’expérience de ceux qui n’ont pas pu intégrer le système scolaire tel qu’il est conçu et qui désormais ont assez de recul pour juger leur parcours et les raisons d’un échec.”

 

 

En guise de conclusion de la matinée du 8 mars

Pour clôturer ce cycle de 3 années de formation et de suivis, nous avons montré le 8 mars, en fin de matinée de travail, une petite capsule réalisée avec Moovly, à tester si vous souhaitez créer vous-même un outil audiovisuel (ici, pas de son ajouté, mais c’est tout à fait possible).

Une méthode pour retenir l’orthographe d’un mot

Il s’agit d’une vidéo réalisée par Alain Sotto (auteur du livre “Donner l’envie d’apprendre“).

Il n’y parle pas de la pédagogie des gestes mentaux, mais il y a moyen de faire des liens entre ce qu’il décrit dans la vidéo et des concepts de gestion mentale.

En effet, la méthode efficace présentée fait appel au geste d’attention (avec projets précis), et aux étapes de l’apprentissage telles que présentées dans le fameux schéma “Le chapeau (de ma tête)”: mise en projet d’attention, perception, évocation et restitution.

Il y ajoute l’entrainement (ou la réactivation) pour que cela soit, à terme, stocké dans la mémoire.

 

Donner du sens à l’apprentissage: exemple en math

C’est une question qui revient en boucle: comment, dans certaines matières plus abstraites, comme les mathématiques, aider les élèves à donner du sens à ce qu’ils apprennent?

En gestion mentale, nous savons combien c’est important que l’apprenant puisse se mettre en projet par rapport à une tâche d’apprentissage. Le fait de pouvoir relier ce qu’il y a à faire avec une situation concrète va alimenter le moteur interne de l’élève, va l’aider à être actif mentalement pour réaliser l’exercice.

Pour illustrer cela, un exemple proposé par un enseignant en mathématiques sur son blog, destiné à des élèves du niveau collège (3 premières années du secondaire):

D’une situation réelle au langage mathématique: exemple du billard

C’est en se plantant que l’on s’enracine…

Evaluer, corriger, rayer, entourer, barrer, pointer, montrer: l’erreur est traquée par l’enseignant, souvent mise en évidence en rouge.

Les élèves la vivent comme une sanction, comme un message négatif.

Et si nous leur apprenions à faire de l’erreur un tremplin? Et si nous étions attentifs à souligner aussi ce qui est bon, bien, correct? Et si nous participions au changement du statut de l’erreur?

Je vous invite à lire l’article publié sur le blog “Le petit journal des profs”, vous y trouverez des constats, des idées, des pistes, dont une partie s’appuient sur les neurosciences. Il y a matière à réflexion!

Le petit journal des profs: la valeur de l’erreur

 

L’importance des messages positifs

Jolie petite vidéo (publiée par Stepchange sur Youtube, en anglais sous-titré), qui montre la puissance des encouragements (ou messages positifs) sur la mise en projet de ceux que nous accompagnons sur les chemins de l’apprentissage, notamment quand ils font face à un obstacle.

Ces messages positifs sont à semer, à distribuer sans compter, nos élèves en ont besoin pour nourrir leur confiance en eux et leur motivation pour apprendre.

Nous sommes bien dans l’esprit de la pédagogie des gestes mentaux en pensant et en agissant ainsi!

1 2 3 4